The Geometry of Space

Conception 3D de 3 Sculptures avec le logiciel Rhino3D et Grasshoper pour Joana Hadjithomas & Khalil Joreige.

 

Les trois sculptures ont été réalisées puis présentées lors de l’exposition «I must first apologise…» à la Villa Arson à Nice. Elles correspondent à trois années prolifiques de production de fraude sur Internet : 2005, 2008, et 2010.

Les emplacements et les pays qui apparaissent dans une sélection de plus de deux cents e-mails par an ont été utilisés pour identifier des trajectoires dont les coordonnées (latitude et longitude) et coïncident avec différents événements à travers le monde. Les trajectoires sont matérialisées par des bandes d’acier qui donnent forme à un monde qui représente la réalité physique du réseau virtuel et la chronologie des événements d’un année.

Joana Hadjithomas & Khalil Joreige.

Cinéastes, Artistes, Plasticiens, Producteur de cinéma et d’œuvres d’Arts.

 

Leurs œuvres ont été présentées dans des musées, biennales et centres d’art à travers le monde, en solo ou expositions collectives et font partie de collections publiques et privées importantes, tels que Musée d’art moderne de la ville de Paris ; FNAC France ; le Guggenheim, New York; le Centre Georges Pompidou, France; V & A de Londres, la Fondation Art de Sharjah, Emirats Arabes Unis … Ils sont lauréats du Prix Art Capital Abraaj 2012 avec « une lettre peut toujours atteindre sa destination ».

 

Leur dernier long métrage, Je Veux Voir (Je veux voir), avec Catherine Deneuve et Rabih Mroué, présenté en avant première au festival de Cannes en 2008 a été choisi comme meilleur film Singulier de 2008.

 

Voir le site internet

La Villa Arson

 

Créée en 1972, la Villa Arson est dès l’origine conçue comme un établissement artistique singulier réunissant une école supérieure d’art, un centre d’expositions d’art contemporain, des résidences d’artistes et une médiathèque spécialisée.
Aujourd’hui, la Villa Arson est un établissement public du ministère de la Culture poursuivant une vocation de formation, de recherche et d’aide à la création tout en ayant la volonté de faire découvrir les pratiques artistiques les plus actuelles à un public diversifié. Ouverte sur l’international, la Villa Arson développe des partenariats avec des institutions étrangères permettant l’accueil d’étudiants, de chercheurs et d’artistes. Dotée d’un service des publics, elle veille aussi à élargir son audience régionale et nationale.
La Villa Arson est également un lieu patrimonial à découvrir. Implantée sur la colline Saint-Barthélémy (quartiers nord), elle occupe un site de plus de 2 ha dominant la ville. L’ensemble architectural conçu à la fin des années 1960 par l’architecte Michel Marot est labellisé Patrimoine du XXe siècle.

 

Voir le site internet